Bonne année abonné·e,

Janvier est déjà là. Une nouvelle année aussi. Que ça passe vite!

Comme tu le sais, je t'envoie un petit email à chaque début de mois, mais quand l'année commence, c'est un privilège de pouvoir t'écrire pour te la souhaiter aussi belle que douce. On ne sait jamais de quoi les mois seront faits. Chacun est une suprise qui contient parfois du doux, parfois du triste. Après les années qu'on vient de passer, je nous souhaite un 2023 plus doux et plus bienveillant. Si tu peux, abonné·e, essaie de prendre soin de toi et des autres. C'est ainsi qu'on change le monde: un sourire à la fois.

Quoi de neuf?

Les vacances de Noël sont toujours très attendues. Mais disons-le, deux semaines pour terminer nos corrections, se reposer, festoyer et préparer la session à venir... ouaip, c'est trop peu. On a généralement un mois, donc... je n'ai qu'une très petite pause, cette année. Le tout couronné de deux rhumes et du fameux virus (premier coup pour moi!) - ouaip, la totale. Je t'écris donc de cette veille en pyjama, une boîte de mouchoirs à la main. Quand le corps dit de prendre une pause, hein?

Donc... hormis me soigner, je me suis occupée de mes deux calendriers de l'avent (je te rappelle que les extraits restent disponibles jusqu'au 10 janvier), je me suis soignée, j'ai profité de ma petite famille et j'ai écrit aussi presque 48 000 mots pour décembre (YAY!)

J'avais besoin de repos, oui, mais on peut dire que mes personnages m'ont tenu compagnie!

Début d'année = résolutions?

As-tu pris des résolutions, cette année, abonné·e? À chaque fois, je suis poussée à en faire, puis je me dis que c'est juste la plus grosse erreur qui soit (histoire de se décourager quand on n'y arrive pas), mais je recommence à chaque fois, donc c'est signe que j'y tiens. J'essaie plutôt de voir ça comme un idéal. Des objectifs. Un plan à suivre, même s'il reste imparfait. Il faut viser la lune, non?

J'ai déjà mis ma petite liste à jour sur mon site, mais il y a beaucoup à faire.

Niveau publication, il y a 3 textes sous mon nom à venir, 1 sous pseudo à paraître (mais ça reste en attente pour certains). J'attends des contrats pour 3 autres textes (voire 4). Ça donne le tournis, mais quand c'est du beau, on prend. Ça garde au chaud (et ma tête est plus habitable quand elle est bien occupée).

Niveau autopublication, il y a déjà Coeur de verre et Un Coeur vide qui sont là. Je réfléchis pour pouvoir ressortir Après l'orage bientôt. J'ai des idées de couvertures. Bref... ça me taraude. Quand? Aucune idée. Ça dépend de mon humeur et de l'ampleur du travail. Je dois relire, peaufiner, modifier quelques petites choses qui ne sont pas à niveau. À suivre!

Pour Alice, comme c'est 3 tomes, c'est un très gros travail, donc ça devra attendre. Surtout qu'une nouvelle fin se dessine dans ma tête.

Niveau écriture, il y a tant à faire (des textes à terminer, des histoires à écrire, à réviser, à envoyer). Je ne risque pas de chômer. Mais c'est ma tête qui décide ce qu'elle veut écrire. Espérons qu'elle collabore bien, cette année!

Mes priorités d'écriture: finir X, Clash et m'essayer sur le premier tome du Club des i. Je dois relire mon dernier historique et ajouter un épilogue. Et laisser faire la muse! Démarrer une nouvelle histoire, c'est toujours ce que je préfère.

Pour le reste, j'espère juste que la vie me soit douce, même si je dois me botter les fesses pour reprendre les marches, même en hiver, même s'il fait froid. Ma session est plus zen, en janvier, alors c'est faisable. Il faut juste que j'enfile mes bottes et que je me décide à sortir. C'est presque simple!

Trois choses...

J'ai vu un post sur Instagram et la personne écrivait: trois choses que j'ai apprise cette année. J'adore le concept. La vie, c'est apprendre, changer, évoluer. Mais pas que. C'est aussi espérer le meilleur en sachant que le pire peut survenir.
Alors, cette année... voici trois choses que j'ai apprise:

1. que je dois (encore) apprendre à m'écouter (surtout quand je suis fatiguée).

2. que le jugement est facile (voir paresseux) et qu'il faut davantage écouter les autres pour sortir de nos biais cognitifs (oui, l'écoute, encore et toujours).

3. qu'on ne sait jamais à quel point un geste anodin peut offrir du réconfort à l'autre (un message, un café, un petit mot doux) - j'ai fait ce que j'ai pu, mais j'avoue que la bienveillance est vraiment de mise, encore en 2023 - je crois que c'est ce qui manque le plus aux gens depuis la pandémie.

Et les blagues?

Quelques blagues pour bien commencer l'année?
321942631_2124370724414439_1458145604514787231_n
316038761_655682076238362_5982130808999866532_n
314415174_488207260007870_8752237877516771841_n
311686812_694669948686852_5072986656098666649_n
320992275_1438318059909620_1694904630574026315_n
314722780_6150802088291777_2840838343207331014_n
313900397_715237509963429_6481247992689842737_n
313399188_457392493148657_7469955111154215384_n

Bientôt!

Comme tu le sais, l'année 2023 sera chargée! Mon Espionne célibataire arrive le mois prochain, et j'aurai Un baiser au goût de qui arrive vers avril. Pour le reste... il faudra attendre (les contrats et les couvertures, déjà, mais oui, il y a plus à venir!)
sdasdfsdfasdf

C'est tout!

Alors, je fais ça zen, ce mois-ci. Je reviendrai t'énerver avec un super concours le mois prochain, en espérant que je sois plus en forme. J'aurai une super espionne à te proposer! Et crois-moi, elle décoiffe, celle-là!

D'ici là, abonné·e, porte-toi bien et je te souhaite encore un très bon début d'année 2023. Si tu as envie de jaser, réponds à ce mail. Je ne suis pas loin!

M'en vais soigner mon covid! Ciao!

Suzanne

Email Marketing Powered by MailPoet