Skip to content

Des prétextes pour écrire

Si écrire un roman vous paraît trop complexe (et surtout trop long) et que vous avez tendance à abandonner en cours de route, il est souvent recommandé de jeter un œil aux appels à textes (communément nommés AT) afin de vous lancer dans des projets plus courts. Cela permet également de tester la publication (pour voir si les éditeurs aiment votre écriture, votre rythme, ce genre de choses). Ces appels cherchent généralement des textes d’un genre et d’un format spécifique, que ce soit pour une collection ou un recueil. Si ce sont souvent des nouvelles qui sont recherchés, il y a des concours de romans aussi. Dans la Boîte à outils, je partage certains endroits où vous pourrez confronter votre écriture ou trouver des idées à tester, juste pour vous faire les dents. À vous de voir si ça vous intéresse!

Dans la plupart des guides, on recommande souvent d’écrire des nouvelles en premier plutôt que de se lancer dans un projet aussi long qu’un roman. S’il est vrai que j’ai publié deux nouvelles avant de démarrer dans la publication de romans, j’ai quand même écrit des romans bien avant de m’essayer aux nouvelles. Mais du côté des nouvelles, le retour est plus rapide. On sait dans les semaines qui suivent si ça passe ou non. Notez cependant que le format court n’a pas beaucoup d’adeptes et cela se répercute souvent au niveau des éditeurs. Ce sont surtout des revues ou des créneaux particuliers qui fonctionnent dans ce format, mais pour commencer, et pour tester son écriture, cela reste une bonne idée, et il y a peu de chance que vous vous découragiez en cours de route!

ajax-loader