Skip to content

Se jeter dans le vide

Avant d’aborder un éditeur, il peut être utile de tester votre texte sur le terrain.

Il y a des plateformes en ligne destinées à partager ses écrits, mais il y a aussi des communautés d’écriture et des groupes Facebook destinés à la bêta-lecture. Le principe est simple : si vous voulez des lecteurs, il vous faudra lire en retour (c’est donnant-donnant, puisque ce sont tous des gens qui cherchent la même chose que vous). Sinon, vous pouvez payer pour obtenir l’avis d’un relecteur professionnel (et ici, j’ajoute que le professionnalisme n’est pas toujours au rendez-vous du prix déboursé).

Si vous choisissez la première option, sachez qu’il peut être très formateur de scruter d’autres textes dans un souci d’amélioration (vous verrez qu’il est plus facile de voir les erreurs dans les histoires des autres que dans les vôtres). Cela vous permettra de jouer à l’éditeur et, parfois même, de constater vos propres erreurs en notant celles des autres.

Si vous préférez débourser pour une relecture professionnelle, faites vos recherches afin de ne pas prendre n’importe qui. À payer, autant trouver quelqu’un qui vous aidera réellement à progresser. Mais avant de faire cette démarche, assurez-vous d’être prêt à tout revoir. Les retours peuvent être difficiles!

Si les communautés, les forums et les plateformes d’écriture vous intéressent, il y a un répertoire d’outils disponibles dans la boîte à outils. Allez y jeter un œil, ça peut être un bon début!

Bref, c’est le moment de vous jeter dans le vide!

ajax-loader