Skip to content

La promotion

C’est bien, écrire, mais qu’est-ce qu’on peut faire pour vendre? On a beau être dans une belle maison, ils ont des tas d’auteurs et vous n’êtes pas toujours leur priorité… Il y a quelques années, on croyait que, pour réussir dans ce milieu, il fallait juste être dans une bonne maison, mais en vérité, la réalité est bien plus complexe. Le nombre de livres sur le marché augmente, de ce fait, la place sur le devant des librairies est limitée aux gros noms. Mais petit à petit… vous en ferez peut-être partie?

Ne nous voilons pas la face, être auteur, c’est souvent porter plusieurs chapeaux, et pour vendre, il faut généralement être présent en ligne. Certains contrats d’édition stipulent même qu’il faut un site web et une page Facebook afin d’interagir avec nos lecteurs. Pour recevoir des commentaires de lecteurs timides qui ne laissent pas nécessairement de mots sur les plateformes de ventes, c’est véritablement utile (et agréablement, on ne va pas se le cacher!)

La vérité, c’est que, même si c’est un volet important, je ne suis pas très portée sur la promotion (il suffit de voir le désert de ma page Facebook pour vous en rendre compte). Je pense que pour réussir, il faut d’abord écrire de bons romans. Ce n’est pas à moi de le vendre, mais au roman de faire parler de lui. En ce domaine, je suis plutôt à contre-courant, surtout que la plupart des auteurs aiment beaucoup parler de leurs textes (moi aussi, hein, mais dans un réseau bruyant comme Facebook, j’ai surtout l’impression d’ajouter plus de bruit). Et je n’aime pas tant le sentiment de devoir me vendre. Mais ça, c’est moi. Vous, c’est peut-être autre chose? Ça ne veut pas dire que je n’annonce pas mes publications et que je ne fais pas de concours, bien au contraire! Mais je ne suis pas tant bavarde sur ma page Facebook (je ne dis que l’essentiel).

À chacun son parcours, vous vous rappelez?

Si vous voulez agrémenter votre page ou créer un peu de visuel, je vous invite à jeter un œil dans la boite à outils, car j’y partage quelques logiciels gratuits, souvent en ligne, pour organiser des concours, faire votre site web ou même pour créer des mockups de vos romans (c’est à dire: de mettre la couverture de votre roman dans une mise en scène déjà placée en quelques clics). Ça existe, ça ne coûte rien, et il suffit simplement de les tester pour voir si ça vous convient!

Si ça vous intéresse, les prochaines rubriques vous parlent des éléments qu’il serait bien d’avoir, mais si le sujet vous intéresse, sachez que Dominic Bellavance a un excellent article où il cite 100 trucs pour faire la promotion de votre livre. À lire absolument!

ajax-loader