Skip to content

Y’a personne?

Dans un salon, il y a des temps morts. Les gens ne se bousculent pas à votre table? Tant pis! Votre voisin a un cordon de foule? Tant mieux pour lui! Ne soyez pas amer ou jaloux. Il y a des gens heureux à vélo et des gens très malheureux en jaguar. On ne peut pas se comparer de la sorte (heureusement).

Vous y êtes. C’est déjà ça!

Un salon du livre, ce n’est pas toujours facile à gérer, surtout au niveau des émotions. Tous les auteurs sont dans un même lieu. Certains ont plein de visites. D’autres n’en ont pas. C’est la vie.

Vous aviez une séance d’une heure, le dimanche matin, et personne n’est venu vous voir? Ne vous découragez pas! Ce n’est pas parce que les gens ne viennent pas vous voir que votre livre n’est pas lu. Il y a énormément de facteurs dont il faut tenir compte.

Dans les salons, sachez que les “grands noms” sont souvent très courus. Comme ils ont une grande file d’attente, les gens iront là-bas en premier pour être sûr d’avoir une dédicace. Si vous tombez dans une mauvaise plage horaire (les matins, par exemple, ou certains soirs de matchs de hockey) ou que vous signez en même temps qu’une “vedette” ou encore dans un temps où il y a plein d’activités organisées pour les enfants… il y a des chances que votre table soit déserte.

Ça ne veut pas dire que votre roman n’est pas bon. Ça ne veut pas dire que vous n’êtes pas lu. Ça n’a même rien à voir!

Dans tous les cas, souriez! et ayez donc un ami tout près (allo et merci Chloé!)

Au besoin, allez voir un autre auteur qui est seul, près de votre table, afin de passer le temps. Discutez. Profitez du moment. Souvent, les attroupements attirent le public. Oh? Il se passe quelque chose? Est-ce que je le connais, cet auteurs? Bref, suscitez l’attention. Les curieux viendront jeter un œil à vos livres ou à celui de votre ami auteur… (Pitié! Ne vous jetez pas dessus! ne devenez pas un vendeur d’électroménagers ou de voitures – tout le monde déteste ça – ça vaut aussi pour les livres!)

Et – je le répète – cessez de vous comparer! 

Vous êtes vous. Et c’est très bien ainsi!

ajax-loader