fbpx

Bienvenue

Prof, geek, maman, je suis passionnée par mon travail et rêveuse à mes heures… 

À travers mes écrits, j’explore les territoires de l’intime: quêtes identitaires, changements de trajectoires, découvertes de soi, analyse du deuil, du couple, du drame humain…

Bienvenue dans mon univers!

Mes publications

Mon petit guide… gratuit!

Mes derniers billets…

Un de plus!

Un de plus!

Je n'écris jamais "fin" quand je termine une histoire. Je laisse du blanc, de l'espace, et la suite qui continue de s'écrire sans moi. Tout ça pour dire que je viens de terminer un nouveau roman. Mon 42e roman. Il a fallu que je compte, que je recompte, que je...

La suite

La montagne russe

La montagne russe

L'automne est ma saison préférée. Et depuis que je marche tous les matins, je le vois s'installer dans chaque arbre que je croise (vous pouvez voir quelques images sur mon Instagram, au besoin). Cette année, je prends le temps de sortir. Je prends le temps de faire...

La suite

Une rentrée différente…

Une rentrée différente…

Voilà deux semaines que nous sommes de retour en classe. Un retour compliqué, masqué, stressant, mais une rentrée quand même. Une chose est sûre, l'été a été court. Très court. Qui peut affirmer s'être vraiment reposé avec toutes les nouvelles qu'il y a eues? Pas...

La suite

Un coeur vide

Une maison sans amour n’est pas une maison, Charles, ce n’est qu’une coquille vide.

Celle qui lisait dans mes pensées

La seule chose à laquelle je songe, c’est qu’un jour, c’est peut-être moi qu’on fera disparaître de la sorte. Je ne serai plus qu’un corps qu’on mettra dans un sac. Une tache qu’on frottera jusqu’à ce qu’elle ne soit plus là.

Coeur de verre

Les mots chez nous sonnaient faux. Cette maison, que nous avions achetée après l’incendie, n’avait rien d’un chez nous.

Celle qui lisait dans mes pensées

J’aime la tornade que tu es et la lumière que tu mets dans ma vie.

Après l'orage

Je parle à Alex dans ma tête, mais les seuls mots que j’arrive à dire sont: Voilà t’es content, maintenant? Tu m’as tout pris. Je n’ai plus rien. Plus rien.

Celle qui lisait dans mes pensées

Il arrive que le bruit soit plus reposant que le silence.

Après l'orage

Le problème avec la mort, c’est qu’elle nous rappelle que nous sommes toujours en retard sur quelque chose.

Celle qui lisait dans mes pensées

Tant qu’à devoir oublier la durée, autant y aller franchement sur l’intensité pour que la mort soit fade et sans regret si elle survient brusquement.

Un cadeau du ciel

Sais-tu à quoi ressemble le bonheur, Elina ? C’est un peu comme le chocolat : il vient sous plusieurs formes. Souvent, les gens ne le remarquent pas, parce qu’ils s’imaginent qu’il n’y a qu’une sorte de bonheur, et c’est après cette forme-là qu’ils courent. Bien des années plus tard, ils se rendent compte que ce qu’ils désiraient vraiment était là, juste sous leur nez.

Celle qui lisait dans mes pensées

De tous les mensonges que l’on m’a dits, celui-là est assurément le plus beau.

Pour le meilleur et pour le pire

— Quand on ne peut pas résister à la tentation, il vaut mieux la garder loin de soi. C’est comme un régime. On ne peut pas le réussir si on garde un bout de gâteau dans le frigo.

— Quelle comparaison ridicule ! Je te signale que le gâteau avait très envie de se faire manger sur la plage…

Celle qui lisait dans mes pensées

Je ne peux pas croire que Jessie puisse disparaître ainsi, sans se retourner, en laissant ma vie dans un chaos total.

Dire que je pensais que c’était elle, le chaos dans ma vie… 

Coeur de verre

À bout de souffle, je posai une main sur ma poitrine et j’inspirai pour chasser ma réaction qui n’en finissait plus.
— Ça faisait des mois que… que je n’avais pas ri comme ça.
Prenant conscience de mes propres mots et du temps auquel ils référaient, ma joie fondit d’un trait.

Celle qui lisait dans mes pensées

Comment les gens peuvent-ils s’acheter des diamants qui valent des milliers de dollars et arriver à dormir la nuit?

Moi, je n’ai que mes bras pour former un étau protecteur autour de Jessie et je ne suis pas sûr qu’ils suffisent à la protéger.