Petit bilan de 2021

P

Je ne ferai pas un grand bilan, puisque l’essentiel est alimenté au fil des mois sous la rubrique 2021 et que je vais faire quelque chose de plus personnel via mon infolettre. Mais en bref, les chiffres de 2021 ressemblent à ceci:

Publications

Romans terminés

À paraître

En écriture

L’avantage des bilans, c’est qu’ils permettent de voir le chemin accompli, alors qu’en écriture, on a (très souvent) l’impression de faire du sur-place. Les histoires s’embourbent, ne veulent pas sortir ou ne trouvent pas preneur. Mais en fait… on progresse! C’est pourquoi, je ne m’attendais pas à à avoir autant de publications dans ma besace de 2021: 4 officielles et 4 en autoédition (attention: 3 sont des rééditions). Ça tempère un peu 😉 

Je suis évidemment plus heureuse en songeant aux 2 nouveaux romans bouclés (des textes que j’aime beaucoup, par ailleurs – les deux ayant possiblement trouvé un refuge) – tout comme les 7 récits à paraître (moi aussi, ça me donne le vertige – surtout que certains ne sont pas encore confirmés). 

Autrement, le nombre de mots que j’ai au compteur pour cette année me laisse présager que de nouveaux textes seront à boucler en 2022. 

 

Mots écrits

C’est gros, mais ce n’est pas ma plus grosse année (ni ma plus petite). On dira que je suis dans la moyenne.

Quant au reste de ma vie, ce n’était pas une année simple à plein de niveaux (soucis de santé, pandémie, beaucoup de cours à donner – un hiver à distance, un automne avec six classes –  trop de projets qui germent et si peu de temps à leur consacrer), mais je suis très heureuse d’avoir des tas d’idées dans plein de domaines. C’est signe que la muse n’est jamais très loin. Et pour ce que j’envisage de faire en 2022, je risque d’en avoir besoin!

Il ne reste plus qu’à trouver du temps!

1 commentaire

par suzanne
ajax-loader